Informations et actualités pour les motards > eMag Moto > Conseils > Pourquoi vérifier l'état général de propreté d'une moto d'occasion ?
www.occasionmoto.com

cliquez sur les images pour les agrandir

Pourquoi vérifier l'état général de propreté d'une moto d'occasion ?

L'état général de propreté : C'est un indicateur important du soin apporté à la machine par le vendeur.

 

QUELQUES CONSEILS POUR UNE MOTO PROPRE

Pour un nettoyage correct : déposez la selle, le réservoir et les carénages, les panneaux latéraux, etc... (qui sont à nettoyer séparément) pour accéder aux parties du cadre qu’ils masquent.
Lavez à fond la moto en faisant attention : aux parties électriques et aufiltre à air (recouvrez d’un film plastique).

Préalable: graisser ou huiler le Neiman pour éviter que l’eau n’y entre.  Il faut dans la mesure du possible laver la moto à l’ombre.

D’abord passer un coup de jet d’arrosage, chaude de préférence, pour dépoussiérer et dissoudre les dépôts graisseux légers.

Utiliser deux éponges ou chiffons, une pour le haut de la moto (les parties les plus propres) et l’autre pour les zones très sales (jantes, sabot moteur, bas de carénage, bras oscillant). Les rincer fréquemment et abondamment pour qu’elles ne se chargent pas de particules abrasives.
Surtout pas d’éponge à grattoir, « grattounette » !

Laver de haut en bas pour éviter de faire des micro-rayures par des particules venues du bas de la moto et que l'eau sale viennent salir les parties déjà lavées.
Aller du moins sale vers le plus sale (comme pour la vaisselle). Nettoyez surtout les parties de l’échappement que vous ne voyez pas bien. En effet, une accumulation de saletés y accélère la détérioration d'une partie déjà sensible à la corrosion.
Il existe des brosses spéciales pour le nettoyage des ailettes de culasses et de cylindres. On peut employer un jet d’eau sous pression mais il faut diluer les dépôts avec un dégraissant au pinceau.

Rincez la machine à l’eau froide. Pour faire briller la peinture, passez une peau de chamois après séchage.

MOTO ECOLO : Tâchez de vous installer près d’une évacuation d’eau pour recueillir les écoulements sans les laisser partir dans la nature qui ne vous a rien fait. Même si tous les produits sont biodégradables à au moins 90% (selon la norme européenne), leur élimination doit se faire par les canalisations domestiques qui aboutissent dans une station d’épuration ou une fosse « toutes eaux ».

 

Contact