www.occasionmoto.com

cliquez sur les images pour les agrandir

Kawasaki, du bateau en 1978 à la moto

[source WiKipédia]

Elle fut fondée en 1878 par Shozo Kawasaki, avec pour premier objectif de construire des bateaux en acier.
Dès 1907, Kawasaki fabrique des locomotives, des moteurs, des turbines à vapeur et se lance dans l’aéronautique.
Durant la Seconde Guerre mondiale, Kawasaki construit près de 20 000 avions, 20 porte-avions, 30 cuirassés et 250 sous-marins pour le compte de l'armée japonaise.


Grâce au plan Marshall, Kawasaki est relancée après la guerre et se sert de son savoir-faire pour construire des pétroliers, des sous-marins civils et des bateaux à fort tonnage, et construit ses premières motos en 1953.
Aujourd’hui KHI est une multinationale composée de plus de cinquante filiales.

 

Les activités de Kawasaki se composent de sept grandes parties :
Aérospatiale : Avions civils et militaires, hélicoptères, fusées, satellites
Trains : TGV japonais (Shinkansen), métros, monorails, locomotives (Diesel et électriques), wagons.

Énergie : turbines, pompes, centrales thermiques, équipement nucléaire
Environnement : incinérateurs, stations d’épuration, déchèteries
Marine : ferry à grande vitesse, pétroliers, sous-marins civil, porte-conteneurs, méthaniers, moteurs et turbines marines, machinerie pour plates-formes
Motos et motomarine : motos, quads, jet-ski
Usines et ouvrages d’arts : cimenteries, aciéries, usines pétro-chimiques, tunneliers, bulldozers, ponts, boucliers, stades, robots industriels
En juin 2013, le président directeur général du groupe, Satoshi Hasegawa est licencié. Il avait dissimulé au conseil d’administration de Kawasaki un projet de fusion des activités de chantiers navals avec Mitsui Engineering & Shipbuilding, un de ses principaux concurrents.

 

Moto
L'activité motocycliste de Kawasaki est sans doute la plus connue, mais elle ne représente que 20 % de son chiffre d'affaires. Elle a débuté après la Seconde Guerre mondiale, du fait que la firme devait abandonner sa production d'avions militaires.

Contact